Danses Latino

Salsa

Mot espagnol qui signifie « sauce ». Désigne à la fois une danse et un genre musical, mais également une famille de genres musicaux (la musique latino-américaine). Un musicien (ou chanteur) ou bien danseur de salsa est appelé salsero (salsera au féminin).
La formation typique comprend:

  • une section rythmique (basse, piano, timbale, congas, bongos),
  • une section de cuivres (trompettes, trombones, parfois saxophones)
  • et des voix (chant et chœurs).

Durant les années 1970, la plupart des groupes tentent de créer « leur » son. Les variations à base d’instruments européens, africains et créoles ont produit beaucoup de combinaisons suivant le style de musique interprété et les instruments disponibles. Les ensembles cubains sont dérivés de la tradition orchestrale, folklorique et paysanne.
Aujourd’hui, on distingue 3 grandes catégories de salsa: cubaine, portoricaine ou colombienne.

Naiara vous enseignera la Salsa Cubaine

 

Bachata

La bachata est un rythme dansant originaire de République dominicaine, plein de folklore. On peut le considérer comme un mélange de boléro (surtout, le boléro rythmique) avec d’autres influences musicales d’origine africaine et avec d’autres styles comme le son, le merengue, le cha-cha-cha et le tango.

La bachata est jouée par plusieurs guitares (deux ou trois), accompagnées de percussions (bongo, maracas, güira) et une basse. On parle aussi de bolero campesino, bolero antillano ou cancion del amargue.

À ses débuts, elle était très peu diffusée en radio. Mais l’intérêt a surgi à partir des années 1980, avec l’expansion des moyens massifs de communication, le développement du tourisme, et l’effort de quelques compositeurs qui ont remarqué qu’avait surgi un nouveau genre. Les auteurs comme Juan Luis Guerra et Víctor Víctor dans les années 1990, et de Luis Días depuis 1980, ont apporté une vision plus moderne et urbaine.

Depuis, la bachata est populaire internationalement et est devenue un symbole de la République dominicaine.

Kizomba

Le kizomba est un genre musical et la kizomba une danse africaine, originaire de l’Angola, qui est devenu populaire en Europe et dans le Monde.La kizomba (danse) est du Semba (danse) adapté et modifié pour cette nouvelle musique moderne.

Le mot kizomba veut dire « fête » en Kimbundu1, une des principales langues parlées en Angola, avant la colonisation Portugaise (~1482)

Il s’est d’abord répandu dans les pays lusophones puis dans les pays européens et ensuite dans des pays non-européens comme les États-Unis et l’Australie.

Bien que nés en Angola, le genre musical kizomba, et la danse qui l’accompagne se sont développés dans l’ensemble des pays d’Afrique lusophones (Guinée-Bissau, Cap-Vert, Mozambique, Sao Tomé, etc.). Cela a engendré la naissance de styles très caractéristiques de certaines zones géographiques, tant en ce qui concerne la musique que la danse.

La kizomba, en tant que musique et danse, a commencé à fortement pénétrer l’Europe en 2008, en commençant par le Portugal, précurseur depuis 1988 environ.